Première institution genevoise active dans la protection du patrimoine bâti, Patrimoine suisse Genève est une association privée d’utilité publique, fondée en 1907 sous le nom de Société d’art public.

  • Nous nous engageons pour la préservation de constructions dignes d'intérêt, de différents genres et époques : bâtiments publics et industriels, habitations, ponts, fontaines, etc.
  • Nous encourageons une architecture contemporaine de qualité.
  • Nous soutenons la protection du paysage en participant au débat politique sur l’urbanisation et l'aménagement du territoire.

Depuis plusieurs décennies, l’agglomération genevoise, en pleine expansion, exerce une pression importante sur le bâti. Le besoin de construire justifie pour beaucoup le sacrifice de larges parts de notre patrimoine architectural. On ne réalise souvent que trop tard sa valeur. Or la qualité de l’environnement, y compris architectural, contribue au bien-être des habitants.

L’objectif de Patrimoine suisse Genève est d’agir afin de pouvoir transmettre aux générations futures un héritage architectural et paysager vivant, riche et varié, propre à Genève et à sa culture. 

Patrimoine suisse Genève (PsGe) est une section cantonale de Patrimoine suisse, laquelle coopère au niveau européen à l’association Europa Nostra, « la voix du patrimoine culturel en Europe ». Patrimoine suisse décerne chaque année le Prix Wakker pour une rénovation particulièrement réussie et le Prix Schulthess pour un jardin remarquable. Notre canton a déjà été distingué à deux reprises pour le Prix Wakker, pour le village de Dardagny et pour l’aménagement Au Fil du Rhône, et une fois par le Prix Schulthess pour la revitalisation du cours de l'Aïre.

La loge de la Grange

Comment sommes-nous organisés ?

Le Comité de PsGe, qui est l’organe exécutif de notre association, se compose d’une trentaine de membres bénévoles aux compétences diverses: historiens et historiens de l’art, architectes, enseignants, juristes etc. 

Nos ressources financières proviennent exclusivement des cotisations de nos membres, de dons, legs, revenus tirés de la vente de nos publications et autres objets, ce qui assure à Patrimoine suisse Genève son entière indépendance.

Comment agissons-nous ?

  • Nous informons le public au moyen du journal Alerte, et par des conférences, visites, excursions voyages et publications.
  • Nous intervenons pour obtenir la protection de constructions marquantes par le biais de demandes d’inscription à l’Inventaire cantonal d’immeubles dignes d’être protégés du point de vue archéologique, historique, artistique ou scientifique, ou de classement de monuments remarquables.
  • Nous prenons part au débat démocratique (pétition, référendum, initiative, prises de position) ou intervenons par des actions judiciaires.
  • Notre association est représentée à la Commission des monuments, de la nature et des sites (CMNS) et à la Commission d’architecture (CA) de notre canton. Nos experts siègent dans ces organes consultatifs pour défendre la protection du patrimoine dans l’intérêt général.

 

Grâce à ses adhérents, donateurs, sponsors, bénévoles et les citoyens qui soutiennent son action, Patrimoine suisse Genève a mené avec succès des interventions déterminantes ces dernières décennies, par exemple :

  • Le Musée d’Art et d’Histoire a été préservé avec sa cour intérieure d’origine, par référendum populaire.
  • Le cinéma Bio à Carouge a échappé à la démolition, de même que le Château de Dardagny ou l’Hôtel Métropole.
  • La Loi Blondel protège depuis 1983 les magnifiques ensembles urbains du XIXe siècle, typiques de Genève. Denis Blondel, ancien député au Grand Conseil, fut président de notre association.

Il y a un intérêt public majeur à ce que l’action de Patrimoine suisse Genève se renforce: plus nous compterons de membres, plus nous serons entendus et efficaces.

Soutenez notre action par un don ou un legs!
Rejoignez PsGe comme adhérent !
Engagez-vous comme membre actif !

Patrimoine suisse Genève, mars 2021